De plus en plus de voyageurs sont attirés par le tourisme collaboratif. C’est une formule très en vogue en ce moment surtout pour ceux qui sont en quête de lien social. Ce mode d’hébergement est également très économique et attire les voyageurs à petit budget. Si l’on peut économiser sur l’hébergement, peut-on le faire également sur l’assurance ? Quelques éléments de réponse dans cet article.

Dormir chez l’habitant : des formules différentes

Les offres d’hébergement chez les particuliers pullulent sur Internet. Elles proposent des avantages incroyables aux voyageurs à la recherche de confort à petit prix. Dormir chez l’habitant ne consiste pas uniquement à louer une chambre et un appartement chez un particulier à travers des sites comme Airbnb. Il s’agit d’une philosophie de voyage qui se décline en différentes formules : échange de maison, camping chez l’habitant, couchsurfing… Il est même possible de dormir et de manger gratuitement dans une ferme contre quelques heures de travail par jour.

Dormir chez l’habitant : un hébergement à petit prix, mais des risques toujours existants

Quand on voyage, l’on a toujours tendance à rechercher cette sensation « d’être chez soi ». C’est un sentiment et un privilège qui n’ont pas de prix. Dormir chez l’habitant procure souvent cette sensation, en plus de profiter d’un séjour moins onéreux que dans une chambre d’hôtel traditionnelle. Cependant, réduire les coûts de son voyage ne signifie pas que les risques diminueront également. Les problèmes que l’on peut rencontrer dans un hôtel peuvent survenir durant votre séjour à chez l’habitant. De ce fait, vous ne devez pas faire l’impasse sur l’assurance voyage comprenant une couverture santé ainsi qu’une garantie annulation et une garantie rapatriement.

La responsabilité civile dans le tourisme collaboratif

Le tourisme collaboratif fonctionne grâce à la confiance entre voyageurs. Cela ne vous épargne pas pour autant les litiges qui peuvent survenir durant le séjour. Accidents, vol, casse, escroquerie, confrontation avec le voisinage…, les mésaventures qui peuvent survenir durant le voyage peut se présenter en différents scénarios. Elles sont déclinables. Ainsi, avant de faire votre valise, assurez-vous que votre assurance voyage contiennent une garantie responsabilité civile. Vérifiez que votre assureur prendra en charge les dommages corporels ou matériels qui peuvent survenir sur le logement et ses occupants durant votre séjour.