Depuis ces dernières décennies, les hôtels se heurtent à des concurrents en tous genres et de plus en plus nombreux. Les campings, les auberges de jeunesse, les hébergements insolites, les écolodges, les gîtes et autres modes d’hébergement inondent le marché pour prendre une part du gâteau de l’éternel hôtel. Certes, ces hébergements nouvelle génération ont du succès, grandissant de surcroît, mais l’hôtel reste tout-puissant. Comment expliquer ce phénomène ?

L’hôtel vs hébergements en tous genres

Les hébergements que sont les campings et autres lieux de vacances originaux ont beau déployer de l’ingéniosité pour attirer les vacanciers et les voyageurs, les hôtels, bien souvent, restent le premier choix de ceux-ci. Pourtant, les hôtels appliquent souvent des tarifs bien plus élevés, encore plus chers en pleine saison ou en période de fête. On ne peut pas faire la cuisine soi-même quand on réserve à l’hôtel et impossible de faire du bruit dans sa chambre sans risquer de s’attirer la foudre du voisin. Une famille avec enfants doit trouver les moyens de coucher rapidement leur petit tôt dans la soirée pour ne déranger personne. Alors, comment s’explique cet engouement constant pour l’hôtel ?

Les atouts d’un hôtel

C’est vrai, le côté économique des nouveaux modes d’hébergement est attractif ainsi que leurs aménagements et les activités qu’ils proposent. Mais l’hôtel reste plus sûr pour beaucoup, il est synonyme de sécurité et donc, d’un séjour tranquille. Les familles avec enfants en bas âge préfèrent souvent l’hôtel parce que c’est plus rassurant, ou parce que tel ou tel hôtel leur est familier et elles s’y sentent comme chez elles. Par tradition, certains voyageurs ne changeront pas de mode d’hébergement, étant donné qu’ils connaissent déjà le personnel de l’hôtel, ils y sont reçus comme s’ils faisaient partie de la famille. Puis, à l’hôtel, pas de ménage, pas de rangement à faire, pas de cuisine, tout est fait par des personnes qualifiées.