Vous avez besoin de partir à l’autre bout du monde, mais vous n’aurez aucune envie de laisser votre animal seul à la maison. Vous vous demandez dans ce cas, si ce denier peut vous accompagner pendant le voyage. La réponse est oui, mais sous diverses conditions. Il est important de prendre toutes les mesures nécessaires pour que votre voyage se déroule sans encombre dans ce cas, et en toute sérénité, tant pour vous que pour votre animal, mais aussi, pour les autres passagers.

Que faut-il comprendre avant le vol ?

Il faudra en premier lieu, faire un contrôle de santé de votre animal de compagnie. Effectuez des vaccins à jour et une procédure de vermification sont pour cela, nécessaires. Demandez également, à votre vétérinaire les médicaments qui pourraient être utiles en cas de maladies inattendues de votre animal, en plein air. En effet, certains animaux domestiques ne supportent pas trop le voyage en avion, car cela les rendent nerveux. Si c’est le cas, le vétérinaire peut lui prescrire un calmant afin de l’apaiser. Ensuite, lorsque vous réservez vos billets d’avion, informez en avance que vous serez accompagnés d’un animal domestique. Et surtout, n’oubliez pas d’appeler le service client de la compagnie aérienne pour confirmer la présence de votre animal quelques jours avant le départ (3 jours plus précisément). Tout cela, afin d’éviter des problèmes pendant le jour du voyage, vu que le nombre d’animaux admis sur un vol est limité. Aussi, sachez aussi qu’il est obligatoire que votre animal ait son passeport. Enfin, n’oubliez pas de vous informer sur les règlementations à suivre dans le pays de destination afin que vous puissiez vous adapter conformément à ces règles.

Voyage en cabine ou en soute ?

Tout d’abord, sachez que la caisse de transport de votre animal est obligatoire avant de le transporter en avion. Cette dernière doit également, être de la bonne taille, c’est-à-dire, adaptée à votre animal. Ce dispositif permet à votre animal de compagnie d’être à l’aise et dans le confort durant tout le trajet. Comme sur vos bagages, la cage doit aussi être reconnue en y mentionnant le nom de l’animal, son identification à l’aide d’une puce, et quelques informations vous concernant comme votre numéro de téléphone et l’adresse de destination. Par ailleurs, si votre animal pèse de moins de 8 kg, il sera transporté en cabine, c’est-à-dire, qu’il sera avec vous pendant toute la durée du vol. Pour un animal de plus de 8 kg, il doit obligatoirement aller en soute. Et cela pour son propre bien-être, mais aussi pour le votre et afin de ne pas déranger ou faire peur, les autres passagers.

Et pour quel prix ?

Le premier prix de référence est celui de « Vueling ». Il ne propose que sur les voyages en cabine dont le prix varie de 30 à 45 euros selon la nature du vol. Prenons aussi le cas de la compagnie aérienne la plus connue comme « Air France » où il est possible de transporter votre animal en cabine (cage souple fermé) dont le prix est de 30 Euros. Pour un voyage en soute, selon le poids de l’animal avec sa cage, le prix de référence est de 200 euros. La place en soute pour votre animal sera beaucoup plus chère, dans ce cas, vu que la superficie engagée et le poids de l’animal seront plus importants. Il existe aussi certaines compagnies qui n’acceptent les animaux qu’en soute comme la compagnie « British ways ». Dans ce cas, leur tarif est fixé à 125 euros par animal. Pour les autres compagnies aériennes, il est préférable de s’informer à l’avance sur le tarif étant donné que cela peut être différent d’une entreprise à une autre. Dans tous les cas, préparez un budget de 30 à 60 euros en moyenne, pour le transport en cabine et de 100 à 200 euros pour le transport en soute.