Chaque année, l’attente de l’annonce du palmarès de ceux qui reçoivent une étoile, une première ou une nouvelle, est un moment fiévreux dans le monde de la gastronomie. En France bien sûr, où la gastronomie est un art des plus passionnants, mais également à travers le monde. Pour ceux qui ne comprennent pas trop l’histoire des étoiles décernées ou retirées, nous allons expliquer de quelles manières un restaurant peut-il obtenir une étoile.

Que signifient-elles les étoiles ?

En fait, les étoiles sont les représentations de la qualité de ce qui se trouve dans l’assiette. Plus précisément, c’est la récompense de la qualité de la cuisine d’un restaurant donné. Tous les restaurants sont mis sur le même pied d’égalité, il n’y a pas de critères particuliers pour tel ou tel restaurant, les conditions sont strictement les mêmes. Cela afin de garantir une sélection des plus justes. Mais que sont donc ces critères ? Il y en a 5 qui sont, premièrement, la qualité des produits, en deuxième lieu, la maîtrise des cuissons et des saveurs, troisièmement, la personnalité du chef à la cuisine, quatrièmement, le rapport qualité/prix et enfin, la régularité dans le temps et dans l’ensemble de la carte.

Les étoiles 1, 2, 3

Pour mieux traduire ce qui vient d’être énoncé plus haut, 1 étoile signifie donc qu’un restaurant est une bonne table dans la catégorie où il se trouve. Une 2 étoiles indiquent que c’est une excellente table qui mérite le détour. Et 3 étoiles désignent une cuisine remarquable qui vaut le voyage. On comprend à quel point les 3 étoiles sont tellement convoitées et à quel point les restaurants ayant déjà 2 étoiles travaillent dur pour en obtenir une supplémentaire. Les retours sont vraiment considérables pour les Trois-étoiles puisque, désormais, leurs adresses sont sur toutes les lèvres et cette attribution va leur amener un flot de nouveaux clients. Un restaurant nouvellement Trois-étoiles voit sa cote monter allègrement et les affaires marchent, comme on dit. Mais il est peut-être utile de souligner qu’il y a de nombreux restaurants 1 étoile en France, ce qui prouve que l’on mange bien dans beaucoup d’endroits et de régions de France.

Dans le monde

A travers le monde, peu de restaurants en vrai ont un 3 étoiles. En France, ce sont 27 qui l’ont selon le Guide Michelin 2019. Le premier à l’avoir obtenu est, bien sûr, Paul Bocuse, en 1965, dans son Auberge du Pont de Collonges, à Collonges-au-Mont-d’Or. Puis, il y a la Maison Troisgros à Roanne, Les Prés d’Eugénie, Georges Blanc à Vonnas, L’Ambroisie dans le 4e arrondissement de Paris, Le Louis XV Alain Ducasse, Pierre Gagnaire, Paris 8e et L’Arpège à Paris 7e. Ensuite, Guy Savoy, Régis et Jacques Marcon, Le Pré Catelan, Maison Pic à Valence, Le Petit Nice à Marseille, Epicure au Bristol, Auberge du Vieux Puits, Lameloise à Chagny, Flocons de Sel, La Vague D’Or, L’Assiette Champenoise, Ledoyen, La Bouitte. Les 6 autres sont Alain Ducasse au Plaza Athénée, Le Cinq de l’Hôtel George V, 1947 au Cheval Blanc, Hôtel du Castellet, Le Clos des sens et enfin Mirazur.